BlogVeille
Bonjour à tous, Je vous propose aujourd’hui un petit résumé des nouveautés annoncées par Google hier lors de sa conférence annuelle Google I/O devant 6 000 développeurs et près d’1 million de spectateurs via le live sur YouTube.
Tout d’abord la sortie du service de Streaming musical : Google Play Music All Access. Cette extension de l’application Google Play Music permettra non seulement de (toujours) stocker 20 000 chansons mais aussi d’accéder à l’ensemble du catalogue de Google contre la somme de $9.99 par mois (avec un mois d’essai gratuit). Pour l’instant ce service est ouvert seulement aux US.
Ensuite concentrons-nous sur le cœur de Google Play : les Développeurs Après avoir passé le cap des 48 billion de téléchargement d’application (dont plus de 2.5 billion juste sur le mois dernier) Google sors un nouvel outil pour les développements sous Android : Android Studio (pour le moment en version Early Access). Basé sur IntelliJ IDEA Community Edition, ce nouvel outil permet un fonctionnement WYSIWYG vous permettant de faire vos changements et de les prévisualiser en temps réel, vous permettant de vous concentrer sur votre productivité. Il y à une grande variété d’environnement de test afin de vous évitez de devoir vous procurez toutes les plateformes.
Samsung Galaxy S4 on Google Play  Normalement, le mois prochain Google play devrait accueillir le Samsung Galaxy S4 Google Edition, c’est-à-dire un S4 configurer avec  la dernière version Android et surtout dépourvu de la surcouche Samsung et avec le support du LTE. Ce mobile est pour le moment annoncé au prix de $649.
Google Play for Education A noter aussi que Google étendra bientôt son offre pour l’éducation en incluant les tablettes Nexus et Google Play for Education : une plateforme dédié au monde de l’éducation dont les applications sont classés par âge ou degré de scolarité.
Chrome compte désormais près de 750 million d’utilisateurs actifs, la nouvelle priorité est donc de rendre chrome mobile aussi performant que possible pour rendre la navigation aussi rapide et sécurisé que la version bureau.

Pour information : en moins d’un an, les performances Javascript de Chrome Desktop ont gagnés 24% et la nouvelle version de Chrome Beta pour Android permettra une réduction de 50% de la consommation de donnée avec les nouveaux protocoles de compression des flux.

Et afin de réduire les 20+ étapes (moyenne) séparant un utilisateur de son achat en ligne, et le faible taux de 3% (quand vous avez un bon site) de conversion des paniers sur un mobile. Le nouvel Autocomplete API transforme ces étapes en juste 3 étapes, rendant les conversions plus faciles.
Google a aussi présenté son nouveau codec video VP9 qui permet un streaming video plus performant et plus rapide mais reste à savoir s’il sera adopter par les autres afin de ne pas rester isoler.
Enfin de nouveaux  « Chrome Experiments » sont disponible : « A Journey Through Middle Earth » et  « Racer » sont là pour démontrer les nouvelles capacités permettant de créer des expériences immersives de qualité pour les mobiles.

Google a aussi déployé une nouvelle version de Google+, avec une interface optimisé sur les ordinateurs de bureau qui reprend le style des application mobiles et qui casse la rigidité du « mur » traditionnel des réseaux sociaux.
En plus de ce changement de design Google à déployer un système d’auto-hashtag, ils analyseront automatiquement le contenu de vos publications et y assigneront automatiquement les hashtags en relation. Bien sûr ils sont modifiables par l’utilisateur pour correction et affinage. Et quand un utilisateur clique sur un hashtag le contenu initial se retourne et permet de parcourir du contenu lié sans quitter son flux en cours.
Hangouts a aussi eu droit à sa mise à jour avec son lot de nouveautés et lui permet de combler son retard sur d’autres système tout en proposant des innovations :

  • Des messages plus visuels et réactifs grâce aux nouveaux émoticones et à l’apparition des indicateurs d’activité des autres participants en temps réel
  • Un historique global pour les conversation même groupées (avec possibilité de les désactiver)
  • Une syncronisation des notifications : désormais lorsque vous lisez une notification sur un de vos appareils elle est effacée des autres appareils Android et PC. A noter la possibilité de les basculer en mode répétition (snooze)
  • La possibilité de vidéo de la conversation vidéo seul ou à plusieurs

A noter que l’application est disponible sur Google Play, App Store, Chrome Web Store et est directement intégré dans Gmail et Google+.

Photos : Les belles photos ne sont pas simplement prisent, elles aussi sont fabriqués.

En partant de ce constat Google a décider d’ajouter les fonctionnalités suivantes :

D’abord l’espace de stockage gmail, drive et photos est désormais fusionnés et augmenter à 15Go. Et pour rappel toutes les photos sauvegardées via « Instant Upload » avec une dimension inférieure ou égale à 2048×2048 ne comptent toujours pas dans le stockage.

Et une vrai magie vient, pour moi, de ces 3 nouvelles fonctions :

  • Auto Highlight, Google sélectionne pour vous les photos les plus significatives, elle ignore les photoso floues ou mal exposées ou en double. Ce qui facilite grandement le tri.
  • Auto Enhance, une incroyable succession de filtre essaiera d’obtenir le meilleur de votre photo en la redressant, en améliorant le contraste et même en appliquant un petit effet smooth sur la peau.
  • Auto Awesome (Barney travaille chez google ???)  : une petite révolution google regroupe automatiquement les photos prisent à la suite en panorama ou animation ou les groupe dans des cadres ou encore les fusionne pour avoir tout le monde qui sourit

L’ancien cœur de métier de Google à aussi droit à son lot d’évolutions spectaculaires :

D’abord la recherche conversée sur toutes vos plateformes.

Qui n’a jamais fantasmé devant les séries dans lesquelles de jeunes geek parlaient à leur ordinateur et celui-ci leur répondait ? Et bien c’est un peu ce que propose google avec le système de reconnaissance vocale intégré à Google Search couplé à un système de lecture audio d’une synthèse des données retournées. Awesome !!!

Cette fonctionnalité est disponible depuis hier soir dans chrome.

Forcément pour permettre à son robot vocal d’avoir des choses à dire une belle évolution à été faite avec le Knowlege Graph. D’abord l’ajout de nouvelles langues : Polonais, Turque, Chinois simplifié et Traditionnel.

Puis l’ajout d’information plus riche aux fréquemment posées et souvent suivies d’une seconde recherche. Par exemple si vous recherchez « quelle est la population du canada ? » vous aurez dans une seule carte non seulement l’évolution dans le temps mais aussi la comparaison avec des pays de même envergure.

Enfin Google Now profite aussi de ses améliorations vocales et obtient de nouvelles cartes.

Comme la possibilité de mettre en place des rappels et alarmes, ou encore le fait que google puisse vous indiquer le moment de partit afin de ne pas rater votre train.

Avec ses dernières évolutions google now se rapproche un peu plus de la reconnaissance vocale des marques concurrentes.

Et pour finir cet article, notons l’annonce de l’évolution de Google Maps.

Avec une nouvelle interface plus minimaliste et des fonctionnalités immersive comme l’apparition des building 3D dans la vue carte, l’intégration des avis, les vues intérieures de bâtiments dans Street View et un enrichissement des méthodes d’itinéraires multi-modal.

Pour l’instant cette version est en béta et devrait arriver cet été mais vous pouvez demander un accès à la preview en suivant ce lien. J’y ai accès depuis 2 jour et j’avoue que le changement est intéressant mais voyez vous même.

Impossible de parler de tout ce qu’il y a eu mais cela fait déjà un résumé assez complet, comme vous l’avez lu, et contrairement aux rumeurs, il n’y a pas eu  d’annonces de nouvelle tablette tactile, pas de nouveaux smartphone (je ne compte pas la réédition du S4).

Mais malgré tout un nombre impressionnant de nouveautés font leur apparition, reste à voir leur taux d’adoption et surtout comment les concurrents réagiront.

 

Miguel CYRILLE pour Lk’n Design