Du 2 Février au 28 Avril, Domino’s lancera une campagne de fidélité inédite : la marque distribuera des points à tous les consommateurs de pizzas, y compris ceux de la concurrence.

Ils devront télécharger l’application et prendre en photo la pizza qu’ils s’apprêtent à manger.

Après Burger King qui offrait des Whoppers à 1 cent en commandant depuis un McDonald et sur leur application, Domino’s démontre à nouveau l’inventivité des enseignes de restauration quand il s’agit de vous faire télécharger une application.

Domino’s, concurrent principal de Pizza Hut a annoncé, lors d’un communiqué de presse, le lancement d’une campagne de fidélisation basée sur le téléchargement d’une application. Fondée sur une intelligence artificielle, elle attribuera des points aux utilisateurs qui “scannent” une pizza, y compris celles de leurs concurrents. Après 60 points accumulés, les clients pourront bénéficier d’une pizza de taille moyenne gratuite.

illustration de l'article comment Domino's utilise l'IA pour fidéliser ses clients même chez la concurrence ?

Une I.A. capable de faire la différence entre une pizza, un burger et un jouet pour chien.

Le PDG de Domino’s, Dennis Malonney, a affirmé que cette technologie serai suffisamment intelligente pour identifier des variantes mais aussi pour refuser les autres plats ou les photos d’utilisateurs qui tenteraient de faire passer les jouets de leur chien pour de réelles pizzas.

Un jeu marketing bien pensé

C’est avec cette technique marketing populaire, appelée le “Hackvertising”, que Domino’s compte faire un peu d’ombre à son rival sponsor du NFL lors de ce week-end du Super Bowl.

En effet la promotion sera diffusée lors d’un spot de 30 secondes avant le fameux événement américain.

Domino's, avant-gardiste sur les technologies mobiles

Au delà du fait que Domino’s tente de capter l’attention sur une période chargée telle que le Super Bowl, la société pourrait également miser sur la popularité de ces applis auprès des utilisateurs. Elle a dernièrement testé l’espace d’automatisation grâce à Alexa et son assistant appelé “Dom”, couplé de véhicules de livraison autonome Ford.